Cela a mis du temps, mais ça y est. La relation commerciale et la vente d’entreprise à entreprise  subissent à leur tour leur révolution. Car la sphère internet permet aujourd’hui aux suspects et prospects,  cibles jusque-là relativement passives, de faire leur marché parmi les offres exposées sur la toile, sans être harcelés par des commerciaux zélés ni être contraints d’entrer dans le  douloureux et délicat processus de prise de décision d’achat… Du « safe shopping », en quelque sorte. D’où…