Blog

Cartel des volailles : vraiment?

Cartel des volailles, mai 2015. Pauvres volailles élevées en batterie! Pauvres salariés des volaillers,  victimes de plans sociaux à répétition! Et depuis peu, pauvres producteurs de volailles,qui se font plumer en toute légalité par les toutes puissantes centrales d’achat de la grande distribution! Dure loi décidément que ce principe de  “libre concurrence” imposées de Bruxelles par l’Autorité de la Concurrence qui, les yeux bandés comme  la Justice, protège les intermédiaires.  Toute la …

Commerce b2b : amusez-moi, Benoit

S’il y a un domaine dans lequel les français sont supérieurement imbattables – pardonnez le pléonasme – c’est dans la complication. Cet excellence se retrouve en particulier dans les comportements d’achat en commerce business to business. Les cadors de la vente, les rois du marketing opérationnel, les “serial sellers” mondiaux se cassent régulièrement les dents sur notre spécificité nationale, arbre qui cache la forêt des entreprises qui n’ont qu’un point …

Bonnes résolutions pour 2015

Ces dernières années, tout a été fait ou presque, dans nos pays développés, pour  réduire aux maximum la dimension humaine dans les activités économiques.  Informatisation, robotisation, e-commerce,  automatisation de la relation client, rôle des managers réduit aux contrôles de “compliancy” et d’exécution de  processus, réduction comme peau de chagrin de l’employabilité, exclusion de la diversité, “clonisation” des recrutements… Et il me semble bien lire, dans l’optimisme béat sur l’avenir technologique …

On progresse

Pensée du jour. Je me souviens que quand j’étais enfant la coutume eskimau d’abandonner les anciens sur la banquise faisait frémir d’horreur. Aujourd’hui, notre société y abandonne des seniors même pas anciens et de jeunes adultes chômeurs ou dépendant financièrement des seniors. Et elle (la banquise) fond…

L’horreur a fait place à un silence…blanc.

Comment refonder la société?

S’il est si difficile aujourd’hui de contribuer et de participer concrètement à la refondation d’une société qui ouvre grand le champ des possibles et redonne à chacun le désir de les explorer, c’est que nous sommes englués dans des mots non questionnés, véhicules d’idéologies qui faussent en permanence nos réflexions et dont nous sommes à la fois les victimes et les propagateurs inconscients. 

Le problème de l’humain, c’est que les …

^