Blog

Ce que « communication responsable » veut dire

(De l’ostracisme à l’égard des « littéraires », chapitre 3)

J’avais dit dans un post de début décembre que je reviendrais sur l’ostracisme dans le monde économique à l’égard des profils littéraires. Je veux bien-sûr parler de ceux qui ont choisi d’œuvrer dans l’économie réelle au lieu de suivre les voies tracées de l’enseignement ou de l’administration.  Quelle(s) compétence(s) les études dites littéraires développent-elles, et à quoi servent ces compétences ?  D’abord …

Pour une année 2014 “out of the box”

Image Jack in the box : legend : A Jack In The Box Santa By Dixie Allan

2013 est « dans la boîte », comme on dit dans les milieux du cinéma, et c’est tant mieux.Comme mon blog fait également la trêve des confiseurs, j’en profite pour vous souhaiter à tous des fêtes de fin d’année pleines de joie et vous présenter mes vœux pour une année …

De l’ostracisme à l’égard des « littéraires », chapître 2

Aujourd’hui on parle partout, dans la communauté des communicants, des “contenus”. Autrefois, on parlait du “fond” , ce qui dénotait une certaine conscience de son importance. Ce terme de “contenus” est pour le moins minimaliste, reconnaissons-le, puisqu’il ne s’agit rien moins que du sens. Cette définition minimaliste reflète dans le domaine de la communication  la prédilection pour la “forme”, il est vrai beaucoup plus suggestive et excitante que le contenu….Surtout …

De l’ostracisme à l’encontre des « littéraires », chapître 1

La maîtrise du langage, longtemps considérée comme le propre de l’homme, serait-elle devenue en France une compétence mineure ? On en avait déjà le sentiment, à voir les compétences dites littéraires méprisées par des services de recrutement qui n’ont d’yeux que pour les profils d’ingénieurs ou de gestionnaires, à constater les difficultés croissantes d’expression écrite, voire orale, de bon nombre de cadres dans les entreprises,  ou encore à observer la dévalorisation …

Avant-goût d’été (2ème épisode)

J’étais bien trop optimiste ou bien trop léger de titrer mon post de juillet dernier « Avant-goût d’été (1er épisode) » parce que « avant-gout d’été  (2ème épisode)» à la rentrée, ça ne le fait pas vraiment.  Pourtant ce dont je veux vous entretenir  est bien la suite des idées fortes amorcées dans mon 1er épisode. Le sujet d’aujourd’hui  est celui du savoir, ou plutôt comment « en faire l’économie ».  Voilà qui permettrait aux …

^