Blog

De l’ostracisme à l’égard des « littéraires », chapître 2

Aujourd’hui on parle partout, dans la communauté des communicants, des “contenus”. Autrefois, on parlait du “fond” , ce qui dénotait une certaine conscience de son importance. Ce terme de “contenus” est pour le moins minimaliste, reconnaissons-le, puisqu’il ne s’agit rien moins que du sens. Cette définition minimaliste reflète dans le domaine de la communication  la prédilection pour la “forme”, il est vrai beaucoup plus suggestive et excitante que le contenu….Surtout …

De l’ostracisme à l’encontre des « littéraires », chapître 1

La maîtrise du langage, longtemps considérée comme le propre de l’homme, serait-elle devenue en France une compétence mineure ? On en avait déjà le sentiment, à voir les compétences dites littéraires méprisées par des services de recrutement qui n’ont d’yeux que pour les profils d’ingénieurs ou de gestionnaires, à constater les difficultés croissantes d’expression écrite, voire orale, de bon nombre de cadres dans les entreprises,  ou encore à observer la dévalorisation …

Avant-goût d’été (2ème épisode)

J’étais bien trop optimiste ou bien trop léger de titrer mon post de juillet dernier « Avant-goût d’été (1er épisode) » parce que « avant-gout d’été  (2ème épisode)» à la rentrée, ça ne le fait pas vraiment.  Pourtant ce dont je veux vous entretenir  est bien la suite des idées fortes amorcées dans mon 1er épisode. Le sujet d’aujourd’hui  est celui du savoir, ou plutôt comment « en faire l’économie ».  Voilà qui permettrait aux …

Avant-goût d’été (1er épisode)

Ne sachant pas à quelle sauce je serai mangé cet automne, comme une bonne partie d’entre vous, autant se forger un moral combatif. Pour vous déculpabiliser (mais si, mais si, avouez que vous culpabilisez un peu…) de partir ou d’être déjà parti en vacances, quelques idées fortes très tendance qui vous permettront non seulement de prendre des congés, mais de le revendiquer.

Le travail ne se fait pas au …

Crise et « niveau de vie »

Ceux qui croient naïvement au retour de la croissance – comprise comme le retour à un taux d’emploi acceptable à rémunération également acceptable et à paramètres inchangés – se mettent le doigt dans l’œil, mais pas pour les raisons généralement évoquées. La croissance économique que nous avons connue repose sur trois facteurs: la multiplication d’usages et d’objets de consommation que la publicité érige rapidement en standard, l’augmentation régulière du prix …

^