En ce lundi 20 décembre où la neige prend à contre-pied les prévisions de redoux et jette une pagaille noire sur le réseau routier en Ile de France, il me plait à penser que c’est un coup du Père Noël, lassé de voir l’humanité travestir la  fête de Noël – c’est-à-dire la fête du nouveau, du nouveau-né – en enfantillages consuméristes, fastidieux, obsolètes et déplacés. J’imagine les drogués des étrennes, les excités du marathon des grands magasins et les escouades de touristes coincés des journées entières dans leur temple de la consommation par les congères et le blizzard,  tout comme leurs ennemis jurés ces païens de touriste préférant fêter le dieu soleil des tropiques et qui se retrouvent coincés dans les aéroports…Et je crois entendre le Père Noël tonner “Ce soir, distribution de soupe pour tous!!”