le-quai-des-ombres_940x705Les équipes de télévision, et les medias en général, feraient bien de se promener dans Paris à la nuit tombée. On y voit des choses qui ne figurent ni dans leurs journaux télévisés, ni dans leur rubriques “Actualité” ou “Société”, bien qu’elles en disent long sur la vie réelle.

En ce mois de novembre, je me suis rendu assez tard Gare Saint Lazare pour retirer des billets de train. Les abords de la gare étaient comme embrumés de la vapeur des cuisines ambulantes d’une soupe populaire, dont les files d’attente s’étendaient sur une bonne distance. J’en avais vu pas mal dans Paris, Place de la Bourse ou ailleurs, mais jamais encore de cette taille. Dans les queues, des hommes et des femmes de tous âges, habillés comme vous et moi, discutant, riant, silencieux, réservés…oui, des gens comme vous et moi, mais que ni les nombreux passants ni les automobilistes ne semblaient voir. Comme si ces files d’attente étaient sur le fameux quai 9 3/4 de King’s Cross dans Harry Potter, que les “moldus” ne peuvent pas voir. Moi qui ne voyais que ces gens, n’avait d’yeux que pour eux.

Vous ne savez pas ce qu’est un moldu ? Et bien tout bonnement ceux dont il est dit qu’ils ont des yeux mais qu’ils ne voient pas. Lisez Harry Potter…ou regardez les journaux télévisés.