Ce début de siècle aura décidément usé nos capacités d’étonnement, après un 20ème siècle pourtant riche en désillusions…Toutefois, nos capacités d’étonnement sont apparemment sans limites, il suffit de quelques mots échangés avec notre entourage pour nous rendre compte que nous continuons à nous étonner de la profonde bêtise de l’humanité. Pourtant, est-ce bien raisonnable?

Chacun d’entre nous peut en effet éprouver à sa propre échelle que la sagesse est une discipline difficile, qui s’acquiert difficilement et ne se transmet pas. Quant à l’acquisition collective et durable de cette rare qualité, elle est tout bonnement impossible. Et ce pour des raisons évidentes qui auraient dû, si nous n’avions les idées embrumées par quelques décennies de positivisme d’école communale, nous rendre stoïques “perinde ac cadaver”1. Ces raisons sont au nombre de trois :

  • à l’échelle collective, ce ne sont généralement pas ceux qui font les erreurs qui en paient le prix;
  • ceux qui paient le prix des erreurs sont rarement en état de témoigner, surout lorsqu’ils le paient de leur vie;
  • il suffit de quelques décennies entre deux erreurs majeures pour faire disparaître toutes les objections à la répétition de l’erreur, les objecteurs potentiels étant morts (de désespoir ou de toute autre cause) ou devenus des “vieux” (et par voie par conséquence intellectuellement inaptes, comme chacun sait).

Et les historiens? Ne sont-ils pas là pour nous rafraîchir la mémoire, m’objecterez-vous? Mais bonnes gens, qui écoute encore les historiens, après la fin de l’histoire décrétée à la fin du siècle dernier? Vous ne vous en souvenez pas? C’est bien la démonstration de ce que je viens de vous dire. Mais les économistes? N’est-ce pas leur rôle que de nous alerter sur les risques économiques? Sur les risques économiques, peut-être. En tout cas pas sur les responsabilités. Jay Light, doyen de la Harvard Business School, ne déclarait-il pas en octobre 2008 : “Nous venons d’assister à un échec retentissant et dégrisant des garde-fous financiers (ndlr : garde-fous, tiens tiens…c’est le mot juste), des marchés financiers, des institutions financières (…) Nous laisserons à d’autres le soin de déterminer les responsabilités. Cela n’est pas très intéressant”.

Cela se passe de commentaires, non?

 

1. locution latine signifiant “à la manière d’un cadavre”