Alors que le marasme de la crise anéantit semble t-il une bonne part des capacités de réflexion de nos esprits les plus brillants, il y a plusieurs questions qui me tracassent et auxquelles je n’arrive pas à trouver de réponses satisfaisantes.

Comment se fait-il que tant de personnes évoquent et ressentent fortement la réalité de la crise alors que selon les statistiques disponibles, le PIB, voire le revenu national net réel par habitant n’ont cessé d’augmenter depuis les regrettées années 80?

Ma deuxième question porte sur le taux de chômage réel. Comment avec un taux de chômage des 15-25 ans qui flirte avec les 20% et une forte augmentation du chômage des plus de 50 ans parvient-on à un chômage moyen de moins de 10%? Je n’ignore pas les querelles sur les référentiels concernant cette mesure (BIT, etc.), mais je m’interroge.

Evidemment, ces contradictions apparentes doivent être aisément explicables par des spécialistes. Je me demande néanmoins si nous ne devrions pas revoir ces indicateurs …Vos réponses et remarques sont les bienvenues.