Tagged as: Communication

Pour que l’écrit demeure

Les paroles passent, les écrits demeurent…sauf s’il n’y a plus personne pour les écrire. Aux actes, citoyens! Soutenons le manifeste de Communication & Entreprise pour permettre à ceux qui savent encore écrire d’être rémunérés au juste prix !

 

La communication pervertie

La communication, comme la grâce, est nécessaire mais pas suffisante. C’est pourquoi ce ne peut être durablement un métier, au mieux une maîtrise technique qui n’est rien sans le désir profond de connaître, de comprendre et de participer. On savait le terme “communication” suspect, la notion galvaudée, la profession discréditée. Voilà Marine Le Pen qui plante l’estocade, en accusant le gouvernement de “sombrer dans l’apathie et la communication”. …

Littéraires (suite) : même les américains s’y mettent

Une enquête menée auprès de 3 millions d’Américains a montré que, contrairement à ce qu’on croyait, les études littéraires ne mènent pas à des métiers moins bien rémunérés que les études techniques. Entre 56 et 60 ans, âge où le revenu est habituellement le plus élevé, ceux qui ont un diplôme de 1er cycle en littérature ou sciences humaines gagnent en moyenne chaque année 2 000 $ de plus que …

Ecrans de fumée

Dès que l’on sort des mots de tous les jours et de la communication interpersonnelle, le danger qui nous guette est de parler pour ne rien dire. Ce n’est pas très grave lorsqu’on  en est conscient, cela le devient davantage lorsque l’on ne s’en rend plus compte. Et c’est ce qui est en train de nous arriver.

C’est ce que dénonce Roger-Pol Droit[1], dans  une tribune …

Ce que « communication responsable » veut dire

(De l’ostracisme à l’égard des « littéraires », chapitre 3)

J’avais dit dans un post de début décembre que je reviendrais sur l’ostracisme dans le monde économique à l’égard des profils littéraires. Je veux bien-sûr parler de ceux qui ont choisi d’œuvrer dans l’économie réelle au lieu de suivre les voies tracées de l’enseignement ou de l’administration.  Quelle(s) compétence(s) les études dites littéraires développent-elles, et à quoi servent ces compétences ?  D’abord …

De l’ostracisme à l’égard des « littéraires », chapître 2

Aujourd’hui on parle partout, dans la communauté des communicants, des “contenus”. Autrefois, on parlait du “fond” , ce qui dénotait une certaine conscience de son importance. Ce terme de “contenus” est pour le moins minimaliste, reconnaissons-le, puisqu’il ne s’agit rien moins que du sens. Cette définition minimaliste reflète dans le domaine de la communication  la prédilection pour la “forme”, il est vrai beaucoup plus suggestive et excitante que le contenu….Surtout …

De l’ostracisme à l’encontre des « littéraires », chapître 1

La maîtrise du langage, longtemps considérée comme le propre de l’homme, serait-elle devenue en France une compétence mineure ? On en avait déjà le sentiment, à voir les compétences dites littéraires méprisées par des services de recrutement qui n’ont d’yeux que pour les profils d’ingénieurs ou de gestionnaires, à constater les difficultés croissantes d’expression écrite, voire orale, de bon nombre de cadres dans les entreprises,  ou encore à observer la dévalorisation …

Communication d’entreprise : le dilemne inside-out & outside-in

Il fut un temps lointain où les entreprises n’avaient pas de direction, ni même de service de la communication. Elles faisaient appel à des conseils, des agences, des cabinets pour répondre à leurs besoins de communication sociale ou à leur communication externe. L’intérêt de cette situation, c’est que, ce faisant, elles sollicitaient un regard extérieur a priori avisé sur leur intérieur, en exposant leurs besoins, leur vision, leurs …

Idée reçue marketing : la “marque employeur”

D’abord simple concept idiomatique du petit monde des RH inventé dans les années 90, l’expression « marque employeur » est vingt ans après plus que jamais à la mode, tant dans les programmes des organismes de formation professionnelle, où elle trône aujourd’hui en « tête de gondole », que dans  le vocabulaire des « communiquants ». Il faut dire que l’inventeur de cette notion a fait preuve d’une belle intuition pour son business – et celui de …

En savoir plus

A propos du fondateur

Jean-Marie Chastagnol accompagne depuis de nombreuses années les entreprises et des institutions sur des domaines associant communication, marketing et management. Il développe des approches particulièrement innovantes sur les problématiques de logique d’offre, de relations client et de conduite du changement. Après un début de carrière chez Hill and Knowlton puis au sein du Groupe Publicis, il crée son propre cabinet, JMC Consultants, qui adresse les préoccupations …

^