En février 2019, donc bien avant l’épidémie de la Covid-19, tout était déjà en place pour la foire d’empoigne sur les réseaux sociaux, comme en témoigne mon post sur Facebook. Il ne manquait plus que la surinformation-désinformation orchestrée par les grands medias et l’état d’urgence sanitaire perpétuel. Le bruit de bottes est devenu une réalité. Si se mettre d’accord est impossible, qui (ou quoi) nous mettra d’accord ? Photos et videos « bisounours », alertes bienpensantes, slogans simplificateurs, appels (faciles)…